Les tisseuses de poésie

Publié le par Isabelle, émerveilleuse

Les tisseuses de poésie

Il est très tôt. Je suis partie avec un peu de morosité collée aux pieds et un voile de fatigue sur la tête.

J'ai l'impression qu'aujourd'hui je n'aurai rien à découvrir (ça c'est le côté déprime passagère), et en même temps je sais que la nature me réserve toujours de belles surprises (ça c'est le côté joie de vivre bien enracinée).

Alors je bascule du côté joie, rejoins ma voie d'arpenteuse et éveille tous mes sens …

Les tisseuses de poésie

Et c'est ainsi que je découvre la première toile d'araignée. Elle apparaît et disparaît à mes yeux selon l'angle sous lequel je me place. L’œil affûté, j'en trouve ensuite beaucoup d'autres.

Cela devient un jeu de les voir naître et s'effacer au gré de la lumière.

Les tisseuses de poésie
Les tisseuses de poésie
Les tisseuses de poésie

Les araignées sont des tisseuses de poésie...

Les tisseuses de poésie
Les tisseuses de poésie
Les tisseuses de poésie
Les tisseuses de poésie

Comme toujours, la nature m'a offert de merveilleux cadeaux ! Disparues, la morosité et la fatigue...

Et si, pour ce jour, nous devenions tous tisseuses et tisseurs de poésie, posant un mot, un regard, un sourire, une écoute, un fil, une  perle, pour révéler le merveilleux ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article