Appuyer sur la touche « pause »

Publié le par Isabelle, arpenteuse

Appuyer sur la touche « pause »

"La pause, elle aussi, fait partie de la musique."

 

                                                                 Stefan Zweig

 

Pendant longtemps, j'ai tellement été occupée par mes responsabilités et mes devoirs, que j'ai oublié la pause, d'ailleurs, je ne savais même pas ce que c'était. J'ai couru après le temps, encore et encore, pensant que le lendemain ça irait mieux, que la semaine prochaine serait plus tranquille, que l'année suivante le rythme ralentirait...Mais le temps est resté insaisissable. Et un jour, j'ai dépassé mes limites et je me suis fracassée. Arrêt brutal, douloureux.

 

Dans ce monde, nous sommes nombreux à courir après le temps...et à ne jamais pouvoir le rattraper. Il va toujours plus vite que nous ! Souvent, emplis d'impuissance et de regret, nous nous disons « Comme le temps passe vite ! », « Je n'ai pas le temps ! ».

 

J'ai perdu une partie de moi-même dans cette course au temps et, depuis,  j'ai compris que la pause faisait partie de la musique. Je n'ai plus d'activité professionnelle, non, mais ce n'est pas pour autant que je suis sereine face au temps. Je n'ai plus la capacité de gérer la multitude de choses que je gérais auparavant, j'ai rapidement la sensation effrayante de me noyer, de ne plus pouvoir respirer. Mon corps crie au secours et et mon mental s'épuise.

 

J'ai alors envie d'appuyer sur la touche « ralenti » pour retrouver une certaine maîtrise de ma vie, ou encore sur la touche « pause » afin de respirer, de ne plus avoir le nez dans le guidon, de ré-harmoniser tous ces morceaux de moi qui se sont éparpillés...

 

Cette touche existe. Elle est là, en moi, à portée de main. Lors de mon trajet pour aller faire une course, ou avant de commencer à écrire, je peux décider de m'arrêter, ne serait-ce qu'une minute, pour quelques respirations calmes. Pendant le petit déjeuner ou lors d'une séance de désherbage au jardin, je peux ouvrir mes sens au merveilleux de l'instant. Ou au milieu de ma séance d'épluchage de légumes. Ou encore, après une activité. Cette touche « pause » est magique, elle me suis partout, et elle apparaît dès que je la cherche.

 

J'ai aussi pris conscience de ce que la nature peut m'offrir comme cadeau de sérénité, même si je n'ai que quelques minutes, que je sois dans la forêt ou au milieu d'une ville. Il y a toujours un morceau de ciel à contempler, une petite fleur à découvrir au bord du chemin ou entre deux pavés du trottoir, le bruissement des feuilles dans un arbre à écouter, un jeu d'ombre et de lumière à admirer....Les petites merveilles de la nature ont le pouvoir incroyable de m'offrir un sentiment de paix et de joie, et de m'emmener tout au fond de moi-même, là où je suis en connexion directe avec la sagesse de l'Univers, du Vivant.

 

Désormais, je suis attentive à prendre le temps de m'arrêter de me poser tranquillement dans l'instant présent. J'apprends à écouter. La musique est belle avec des pauses.

 

A toutes celles et ceux qui courent après le temps, que je côtoie ou que je ne connais pas : osez appuyer sur votre touche « pause ».

 

Parce que vous émerveiller un court instant est un très beau cadeau à vous offrir. Et plus vous prendrez l'habitude de ces petits instants de pause, plus vous goûterez leur saveur, et plus vous habiterez le temps avec tranquillité, même dans ce monde agité.

 

Parce qu'à oublier de s'arrêter, à courir toujours et partout après le temps, il peut arriver que l'on s'épuise et que l'on finisse par tomber très durement. Parce qu'à oublier de respirer, et bien, on s’étouffe. ..

                                    Prenez-soin de vous.

 

                                                                                                        Photo de J.M.B.

Publié dans Récoltes en vrac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M 11/10/2017 21:03

Texte réussit ! Je suis contente que tu ai fini par le publier ... Paré de sa robe de bal !

Isabelle, émerveilleuse 12/10/2017 08:15

Oui, il a longuement mûri pendant l'été, et cela lui a fait beaucoup de bien ! Merci pour ce joli commentaire !

Leïla 09/10/2017 08:22

Magnifique Isabelle ! Je donne aujourd'hui et demain une formation sur le stress et la relaxation avec des professionnels de la petite enfance : je vais leur lire ton très beau texte ! Je suis heureuse de tout ce chemin que je te vois accomplir, et c'est un bonheur de te lire.

Isabelle, émerveilleuse 09/10/2017 09:00

Merci Leïla...et plus encore...