L'univers naît au printemps

Publié le par Isabelle, émerveilleuse

L'univers naît au printemps

La graine est devenue printemps.

Source, origine, commencement.

Des bourgeons, sont nées les feuilles.

Une avalanche de vert. Partout.

Générosité, fougue, force.

Chaque feuille murmure le Vivant

Dans un déferlement de nuances et de fragrances.

Subtilité, délicatesse, transparence.

L'univers naît au printemps
L'univers naît au printempsL'univers naît au printemps

La nature se recrée une nouvelle fois dans un grand souffle

Se fécondant elle-même d'un mouvement infini.

Chaque arbre, chaque plante se transforme,

Plongeant dans ses racines pour nourrir son devenir.

Puisant à la même source,

Reliés l'un à l'autre.

Beauté, profondeur, mystère.

L'univers naît au printemps
L'univers naît au printempsL'univers naît au printemps
L'univers naît au printemps

L'univers naît au printemps

Dans une vague irrésistible et lumineuse

Comme l'éclat d'une fleur nouvelle.

Comme le soleil naissant à l'aube.

Jaillissement. Flamboiement.

L'univers naît au printemps

 

Au fond de toi, c'est le même torrent éblouissant.

 

Une clarté nouvelle qui ouvre le chemin.

Tu comprends que naître c'est mourir un peu,

Abandonner hier pour te planter dans aujourd'hui.

Tu acceptes tes parts d'ombre,

Et elles t'offrent le cadeau d'une réconciliation intérieure.

Peu à peu tu te dépouilles de tes boucliers et de tes masques,

Tu laisses tomber ces chaînes qui te retiennent.

De chaque jour tu fais un printemps

En semant quelques rayons de soleil, en choisissant la joie.

Tu choisis de suivre ta félicité, tu nourris tes essentiels,

Ainsi, patiemment, tu crées ta propre source.

Directement reliée à celle du Vivant.

 

L'univers naît au printemps

Tout est en toi, la racine et la graine.

L'univers et ton souffle.

Emerveillement.

 

 

                                                          Promenade du du 3 mai 2021

Publié dans Rêveries, Emerveillement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mimi Turquoise 26/05/2021 13:21

Bonjour chère Émerveilleuse,
Quelle lumineuse inspiration ! "Tu comprends que naître est mourir un peu, abandonner hier pour te planter dans aujourd'hui,..." À te lire mon coeur se dilate de bonheur et mon âme s'emplit de beauté. À quand, un recueil de ta poésie et de tes photos ? Vraiment, tu mérites d'être éditée. Te lire ferait tant de bien aux gens, en ces temps difficiles. Penses-y.
En espérant que tu ailles bien, je t'embrasse très fort.
Mimi

Isabelle, émerveilleuse 28/05/2021 08:19

Chère Mimi, chère amie d'écriture, je te remercie pour ton soutien et tes encouragements, ils me sont précieux. J'ai déjà sélectionné des textes en vue d'une publication, il me reste à sauter le pas en les proposant à des éditeurs. Mais il paraît qu'avec le confinement les français ont été prolixes, et que les éditeurs sont débordés et refusent beaucoup de textes ! Du coup, j'hésite ... Et puis ça me fait un peu peur....
Je t'embrasse très fort belle Turquoise, et te souhaite une journée lumineuse,
Isabelle