J'ai oublié d'habiter chez moi

Publié le par Isabelle, arpenteuse

J'ai oublié d'habiter chez moi

Mon ciel est gris.

Gris d'épuisement et de tourments.

Les nuits où le sommeil fuit,

Où je me cogne aux ombres qui me hantent.

Les jours où pleine d'en-vie et de bonne volonté

Je me heurte à mes limites, dressées comme des murs infranchissables.

Découragement. Questions. Doute.

Tourne le manège sans cesse dans ma tête.

Ne pas tomber dans cet abîme.

Je connais trop bien sa profondeur, sa noirceur.

Sa façon de vous retenir sans en avoir l'air.

Le regarder bien en face, les yeux dans les yeux,

Et lui dire non. Pas question.

M'éloigner au plus vite.

 

Je suis restée un peu trop longtemps à l'écart de qui je suis,

Sans m'en rendre compte, prise par mes projets,

Mon envie de vivre normalement,

Comme tout le monde...

J'ai mis le doigt dans un engrenage et j'ai été happée.

Agenda noirci, tête farcie, faire à tout prix...

Je me suis perdue ailleurs, dans quelque chose qui n'est pas moi.

Qui n'est plus moi.

Je me suis dispersée,

Et j'ai oublié d'habiter chez moi.

De nourrir mes essentiels.

De me nourrir.

 

Bien sûr, j'ai retiré de la satisfaction, de la fierté, de ce que j'ai réalisé.

Je me suis sentie plus adaptée, plus normale, plus acceptable.

Pendant un temps.

Car cela m'a demandé une énergie considérable.

Démesurée par rapport à celle dont je dispose désormais.

Et maintenant la note à payer est lourde. Me voici en vrac.

Est-ce que ça valait le coup ? Je n'en suis pas sûre...

 

J'ai oublié d'habiter chez moi.

Je me suis perdue de vue, j'ai oublié d'être moi-même.

 

Il est temps de me retrouver.

De revenir au plus près de qui je suis.

Parce que c'est là que mon ciel sera bleu.

Je me rends compte que j'ai encore du chemin à parcourir.

Pour m'accepter profondément.

Pour me valider et m'honorer telle que je suis.

Dans ma façon d'être au monde,

Avec mes goûts, ma sensibilité, mes rêves,

Avec mes fragilités et mes limites, mes forces et mes capacités.

Mais je suis persévérante et déterminée.

Forte des tempêtes et des orages dont je me suis relevée.

Portée par l'énergie et le souffle que me donne mon lien au Vivant.

 

J'ai décidé de revenir habiter chez moi.

 

                                                     Rêverie du 13 juillet 2021

 

Note : J'écris ces lignes pour toutes celles, tous ceux, qui comme moi, ne peuvent plus suivre le rythme du monde, et se sentent hors course. Peut-être sommes-nous en dehors de la norme actuelle... et peut-être sommes-nous aussi des fenêtres, des portes, des chemins, ouvrant la question de notre rapport au temps et à la vie...

 

 

Publié dans Rêveries, Sagesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mimi Turquoise 02/09/2021 15:47

Bonjour chère IsaBELLE,
De retour de vacances, je viens de lire ton texte à la fois beau, émouvant et si profond. Revenir chez soi, en son intérieur, en son coeur est essentiel comme tu le dis si bien, pour ne plus se laisser happer par la folie de "faire" et se perdre en chemin. Merci de nous le rappeler ici avec sincérité et générosité aussi.
Je t'embrasse ma Soeur d' Âme
Mimi

Isabelle, émerveilleuse 04/09/2021 07:49

Ma belle Turquoise, merci pour ta générosité, ton soutien. Quelle chance nous avons de nous rencontrer dans nos cœurs ! C'est un beau cadeau que de se savoir sœur d'âme ... Revenir à l'intérieur, à l'essentiel, nous permet la rencontre avec nous-mêmes, mais nous ouvre à la rencontre avec l'autre d'une manière tellement belle !
Je t'embrasse du fond de mon cœur,
Isabelle

Véronique 21/07/2021 17:02

Oh Isabelle ! Si tu savais comme tes mots me parlent... Je ne suis plus seule, tu n'es plus seule, nous ne sommes plus seules à oublier d'habiter chez nous. Heureusement, accueillir cette dispersion et retrouver le chemin du retour sont plus faciles qu'avant. Je vais garder précieusement ton texte pour ma prochaine nuit noire. ????

Isabelle, émerveilleuse 21/07/2021 17:27

Chère Véronique, oui c'est réconfortant de ne pas se savoir seule, de s'appuyer les unes sur les autres... D'accueillir cette merveilleuse énergie qui tisse la trame de l'univers et nous relie entre nous... Je t'embrasse fort

Céline 19/07/2021 09:37

Merci, Isabelle...

Isabelle, émerveilleuse 19/07/2021 15:40

Bises xxx :)