Nuages et Demoiselles

Publié le par Isabelle, émerveilleuse

Nuages et Demoiselles

Aujourd'hui, je suis partie à la chasse aux nuages ! Cap sur les berges de la Seine afin d'avoir une vue dégagée, et dénuée de fils électriques de toutes sortes.

Nuages et Demoiselles

Eviter de partir avec une idée en tête. On pourrait se focaliser sur l'objectif et ne pas voir ce qui est là, juste sous nos yeux...

Donc la tête levée vers le ciel, j'aurais pu ne pas voir le magnifique spectacle qui m'était offert près du sol : des dizaines de Demoiselles, légères et irisées, posées comme des joyaux sur les feuilles de roseaux.

Je suis émerveillée par la finesse de leur corps, la délicatesse de leurs ailes. Elles sont toutes plus belles les unes que les autres !

 

En bleu nuit et bleu turquoise

Nuages et Demoiselles
Nuages et Demoiselles
Nuages et Demoiselles

En transparence

Nuages et Demoiselles

En vert doré

Nuages et Demoiselles

De la couleur des roseaux 

Nuages et Demoiselles
Nuages et Demoiselles

On distingue les petits poils sur les pattes !

Nuages et Demoiselles

 Des ailes arachnéennes

Nuages et Demoiselles
Nuages et Demoiselles

 

 Les ailes repliées, le corps tel une section de bambou

Nuages et Demoiselles

 

Des demoiselles qui s'accouplent

Nuages et Demoiselles
Nuages et Demoiselles
Nuages et Demoiselles

 

Oups ! J'ai failli marcher dessus !

Mariage splendide de noir et de turquoise.

Nuages et Demoiselles

Les roseaux s'agitent gracieusement sous le vent.

Nuages et Demoiselles
Nuages et DemoisellesNuages et Demoiselles

A leurs pieds, des dizaines de Gerris se déplacent sur l'eau, tels des patineurs.

A voir leurs pattes s'enfoncer légèrement dans cette surface grisâtre, on a l'impression que l'eau est visqueuse, épaisse.

Nuages et Demoiselles

Un ... « quelque chose » aux ailes superbes !

Nuages et Demoiselles

Des jolies petites bêtes sur des jolies petites fleurs

Nuages et Demoiselles

A mes pieds, le clapotis de l'eau

Nuages et Demoiselles

 

 

Et enfin, les nuages pour lesquels je suis venue jusqu'ici ! Tout de même !

Nuages et DemoisellesNuages et Demoiselles
Nuages et DemoisellesNuages et Demoiselles
Nuages et DemoisellesNuages et Demoiselles

Au revoir, berges de Seine ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article